LE PROGRAMME DES RENCONTRES DES ACTEURS PUBLICS 2012

Mardi 3 juillet

Ouverture au public : 8h30

9h20 – Ouverture

Pierre-Marie VIDAL, directeur de la rédaction d’Acteurs publics

Après l’annonce par Jean-Marc Ayrault de l’arrêt de la RGPP, la réforme de l’État prend une nouvelle direction. Alors que la recherche de performance reste un objectif auquel le gouvernement n’échappera pas, Acteurs publics propose en introduction de cette 5e édition des Rencontres des acteurs publics, 20 réformes urgentes et la transformation de la DGME en une direction générale de la performance de l’État.

9h30 – Plénière

Marylise LEBRANCHU, ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique
“Le précédent pouvoir s’est contenté d’annoncer une réforme et de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Une étape indispensable a été occultée : la définition d’un service public moderne. La RGPP s’est limitée à une politique du chiffre”.  Acteurs publics, 29 juin 2012

10h00 – Exposition

Inauguration par Marylise Lebranchu de l’exposition “La grande histoire de la réforme de l’État”.

La volonté de rénover les administrations est aussi ancienne que l’État lui-même. Petite chronologie des grandes étapes d’une réforme interminable.

10h30 – Conférences

10h30 – Un contrôle simple et efficace
Les dispositifs de lutte contre la fraude doivent, en permanence, s’adapter à l’évolution des dispositifs d’aides sociales et de leur fiscalité. Entre prise en compte de situations difficiles et dispositifs de dissuasions efficaces, quels sont les outils permettant de limiter les risques par un ciblage efficace des situations à contrôler ?
Rachel Magral, senior manager, Logica
Préfet Jean-Jacques Debacq, directeur de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI)
Emmanuel Dellacherie, directeur de projet fraude, direction de la Sécurité sociale (DSS)
Pierre Morange, député des Yvelines,  président de la mission parlementaire d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la Sécurité sociale, vice-président de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale

11h00 – Optimiser l’action territoriale de l’État
La Réate comme la réforme des collectivités territoriales modifient les relations entre administrations centrales, services déconcentrés et collectivités territoriales. Dans un souci de clarification des périmètres et des responsabilités, quelles sont les pistes d’optimisation de fonctionnement et de sens retrouvé pour les agents ?
Fabrice Francillon, directeur “secteur public”, PwC
Dominique Braye, président de la communauté d’agglomération de Mantes-la-Jolie Yvelines et président de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

11h30 – Stratégies culturelles et territoires
Du financement des infrastructures à l’ingénierie des dispositifs et des projets, l’action publique culturelle constitue un facteur de développement économique, social et éducatif des territoires. À l’aube de nouvelles étapes dans le mouvement de décentralisation, quelle nouvelle répartition des rôles entre les acteurs publics ?
Jean-François Treille, associé “conseil au secteur public”, Mazars
Étienne Achille, directeur général adjoint, responsable du pôle “Société”, conseil régional d’Île-de-France
Antoine-Laurent Figuière, chef du département de l’action territoriale, secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication

12h00 – Talk

Faut-il un nouvel acte de décentralisation ?

Jean Arthuis, sénateur de la Mayenne, président du conseil général de la Mayenne, ex-président de la commission des finances du Sénat
Éric Giuily,  
président du cabinet de conseil en communication Clai, ancien conseiller de Gaston Defferre, auteur de l’ouvrage Il y a 30 ans, l’Acte I de la décentralisation ou l’histoire d’une révolution tranquille

12h30 – Conférence

12h30 – Nouveaux enjeux de la relation clients-usagers
Écoute des usagers-clients, coconstruction, services en ligne, sur mobile, refonte innovante de l’accueil en points de contact, dispositifs de pilotage et mesure de la qualité… Autant de domaines où administration et entreprises publiques développent des stratégies dont les leviers s’appuient sur les valeurs de service public et l’esprit de service des personnels. Témoignages d’acteurs engagés dans ces démarches, désormais perçues comme des modèles par le secteur privé.
Xavier Quérat-Hément, directeur de la qualité du groupe La Poste
Hubert Joseph-Antoine, directeur du service aux patients et de la communication , Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP)
Christophe Bénavent, professeur des universités, université Paris-Ouest Nanterre-La Défense

13h00-14h00 – Pause

14h00 – Conférences

14h00 – Quand la marque employeur s’invite dans la fonction publique
Dans un contexte où le secteur public peine à recruter certains profils et où il existe de réelles différences d’attractivité entre ses différentes organisations, la notion – très novatrice – de “marque employeur” prend désormais tout son sens. Comment appréhender et développer ce concept pour attirer et fidéliser les talents ?
Jean-François Picq, directeur “secteur public”, Randstad
Vice-amiral d’escadre Olivier Lajous, directeur du personnel militaire de la Marine, ministère de la Défense
Danièle Bourlange, directrice générale adjointe, Agence du patrimoine immatériel de l’État
Hélène Eyssartier, directrice des ressources humaines au secrétariat général du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

14h30 – Rationalisation des processus RH
Comment tirer parti de nouveaux outils pour découvrir et développer les talents de vos collaborateurs et fidéliser durablement les meilleurs éléments. Flexibles, personnalisables, simples de déploiement et d’utilisation, ces outils permettent de maîtriser chaque étape d’une gestion RH au service du capital humain de vos services.
Houria El Moutaki, directrice “secteur public”, Monster
Anne Capiaux
, maire adjointe en charge des nouvelles technologies, Ville d’Élancourt

15h00 – Talk

L’État peut-il relancer la croissance ? 

Jean-Yves Gilet, directeur général du Fonds stratégique d’investissement
Philippe Aghion, économiste, membre de la Commission pour la libération de la croissance française, membre du Conseil d’analyse économique, professeur à l’École d’économie de Paris et à Harvard University

15h30 – Conférence

15h30 – Un SIRH unique au service d’une GRH modernisée
Harmoniser les processus RH des armées et services, promouvoir la dématérialisation pour simplifier les démarches des usagers, créer un système d’information unique, réussir son déploiement tout en garantissant la qualité du service rendu, c’est un défi osé mais un levier de modernisation puissant pour le ministère de la Défense.
Jacques Roudière, directeur des ressources humaines du ministère de la Défense
Guillaume Blot, chef de la mission SIRH, ministère de la Défense
Vice-amiral d’escadre Olivier Lajous, directeur du personnel militaire de la Marine, ministère de la Défense

15h30 – Inauguration

Xavier Patier, directeur de l’information légale et administrative (Dila), inaugurera une exposition réalisée en partenariat avec Acteurs publics  : “Le Journal officiel et vous. Nul n’est censé ignorer la loi”.

16h00 – Talk

Communiquer sur la réforme

Xavier Patier, directeur de l’information légale et administrative
Gérard Gibot
, administrateur civil hc, directeur adjoint au secrétaire général, ministère de la Défense
Jean-Michel Eymeri-Douzans, directeur adjoint de Sciences-Po Toulouse, président du conseil scientifique de la DGAFP

16h30 – Conférences

16h30 – Santé : innover pour mieux dépenser
Quand il faut maîtriser les dépenses de santé sans porter atteinte au service dû au patient et à la qualité des soins, le partage de l’information, la mutualisation et l’innovation doivent être au cœur de chaque initiative. Retours d’expérience et regards croisés de représentants du ministère de la Santé, de centres hospitaliers et de patients.
Laurence Lafont-Galligo, directrice “secteur public”, Microsoft
Olivier Pontiès, directeur des systèmes d’information et de l’organisation, Assistance publique-Hôpitaux de Marseille
Laetitia Messner, cheffe du bureau “Mission des systèmes d’information des acteurs de l’offre de soins”, ministère des Affaires sociales et de la Santé
Philippe Cirre, membre de la délégation à la stratégie des systèmes d’information de santé 

17h00 – Numérique et santé publique
Annuaire des professionnels de santé, messagerie sécurisée, système d’information mutualisé, Pacs régional, répertoire opérationnel des ressources, services collaboratifs, télémédecine… Coordonnées par les agences régionales de santé dans le cadre des espaces numériques régionaux de santé, découvrez comment ces applications répondent aux besoins quotidiens des professionnels de la santé.
Lyse Brillouet, directrice de la stratégie et du marketing, Orange Healthcare
Dr Laurent Tréluyer, directeur de la stratégie, agence régionale de santé d’Île-de-France

17h30 – Universités : innovation technologique et transformation
Les universités sont confrontées à un écosystème mondial en profonde et rapide mutation. Comment les innovations technologiques doivent-elles être utilisées comme levier de cette transformation ? Tour d’horizon et synthèse des enjeux auxquels les universités font face.
Jean-Charles André, business development executive, education & smarter cities, public sector, IBM
Claude Ronceray, directeur de l’Agence de mutualisation des universités et établissements
Catherine Mongenet, professeur, vice-présidente “Politique numérique et système d’information”, université de Strasbourg

18h00 – Enseignement supérieur et recherche : où en est le programme des investissements d’avenir ?
Financé par le grand emprunt, le programme des investissements d’avenir concerne 300 projets dans l’enseignement supérieur et la recherche, dont 8 Initiatives d’excellence (Idex) et 171 Laboratoires d’excellence (Labex). À l’heure de l’alternance, bilan d’étape et perspectives pour l’enseignement supérieur et la recherche.
Marc Schwartz, associé responsable du conseil au secteur public, Mazars
Louis Vogel, président du Pres Sorbonne Universités, président de la Conférence des présidents d’université
Roger Genet, directeur général pour la recherche et l’innovation, ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Pascale Briand, directrice générale de l’Agence nationale pour la recherche
Thierry Coulhon, directeur de programme “Centres d’excellence”, Commissariat général à l’investissement 

18h30 – Plénière

Les enjeux et défis de l’administration 2012

Jean-Marc SAUVÉ, vice-président du Conseil d’État

19h00 – Soirée des directeurs – Exclusivement sur invitation

Traditionnellement donnée en l’honneur des 100 patrons d’administration qui font tourner la machine de l’État de façon opérationnelle, cette année, la Soirée des directeurs accueille également les patrons des principaux opérateurs de l’État.

Participeront :

Olivier Appert, président du conseil d’administration de l’Institut français du pétrole ; Jacques Audibert, directeur général des affaires politiques et de sécurité au secrétariat général du ministère des Affaires étrangères ; Luc Allaire, directeur de la Caisse nationale de solidarité en autonomie ; Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux ; Bernard Benhamou, délégué général aux usages de l’Internet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Catherine Bergeal, directrice des affaires juridiques ; Pascal Berteaud, directeur général de l’Institut national de l’information géographique et forestière ; Emmanuel Berthier, délégué interministériel à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale ; Hugues Bied-Charreton, directeur des affaires financières au secrétariat général pour l’administration au ministère de la Défense ; Véronique Bied-Charreton, directrice de la législation fiscale ; Bernard Bigot, administrateur général et haut commissaire à l’énergie atomique du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives ; Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’enseignement scolaire ; Joël Blondel, directeur général de l’administration générale et de la modernisation des services ;  Jean-Paul Bodin, secrétaire général pour l’administration du ministère de la Défense ; François Bonaccorsi, directeur du Centre national des œuvres universitaires et scolaires ; Guillaume Boudy, secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication ; Vincent Bouvier, directeur délégué général à l’outre-mer ; Fabien Bova, directeur général de FranceAgriMer ; Pascale Briand, directrice générale de l’Agence nationale de la recherche ; Daniel Bursaux, directeur général des infrastructures, des transports et de la mer ; Philippe-Pierre Cabourdin, recteur de l’académie de Reims ; Maryvonne Caillibotte, directrice des affaires criminelles et des grâces ; François Carayon, directeur des affaires financières, informatiques, immobilières et des services du secrétariat général des ministères chargés des Affaires sociales ; Jean-François Chadelat, directeur du Fonds de financement de la protection complémentaire de la couverture universelle du risque maladie ; Pascal Charvet, directeur de l’Office national d’information sur les enseignements et les professions ; Vincent Chriqui, directeur général du Centre d’analyse stratégique ; Yves Colcombet, directeur du Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres ; Jean-Denis Combrexelle, directeur général du travail ; Jean-Louis Daumas, directeur de la protection judiciaire de la jeunesse ; Jean-Jacques Debacq, préfet, directeur de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) ; Joël Delpont, directeur des personnels militaires à la direction générale de la gendarmerie nationale ; Anne-Marie Descôtes, directrice de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger ; Dominique Dron, déléguée interministérielle au développement durable, commissaire générale au développement durable, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie ; Thierry Duclaux, directeur général de l’établissement public d’aménagement universitaire de la région Île-de-France ; Marie-Claude Dupuis, directrice générale de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs ; Hélène Eyssartier, directrice des ressources humaines au secrétariat général du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie ; Michèle Féjoz, directrice des ressources humaines des ministères de l’Économie et du Budget ; Ramon Fernandez, directeur général du Trésor ; Sabine Fourcade, directrice générale de la cohésion sociale ; Stéphane Fratacci, secrétaire général à l’immigration et à l’intégration ; Jérôme Fournel, directeur général des douanes et des droits indirects ; Général David Galtier, directeur des opérations et de l’emploi à la direction générale de la gendarmerie nationale ; Éric Garandeau, président du Centre national du cinéma et de l’image animée ; Gérard Gachet, directeur de la délégation à l’information et à la communication de la défense ; André Gariazzo, secrétaire général du ministère de la Justice ; Didier Houssin, président du conseil de l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur ; Roger Genet, directeur général pour la recherche et l’innovation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Jean Godfroid, directeur général de l’Office français de l’immigration et de l’intégration ; Isabelle Gougenheim, directrice de l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense ; Marion Guillou, présidente-directrice générale de l’Institut national de la recherche agronomique ; Frédéric Guin, directeur des affaires financières du ministère de l’Éducation nationale ; Étienne Guyot, président du directoire de la Société du Grand Paris ; Éric Jalon, directeur général des collectivités locales ; Edward Jossa, président-directeur général de l’Agence de services et de paiement ; Marie-Christine Labourdette, directrice, chargée des musées à la direction générale des patrimoines ; Dominique Lamiot, secrétaire général des ministères de l’Économie et du Budget ; Christophe Lecourtier, directeur général d’Ubifrance ; Marie-Christine Lepetit, cheffe du service de l’inspection générale des Finances ; Christian Leyrit, vice-président du Conseil général de l’environnement et du développement durable ; Nathalie Loiseau, Directrice générale de l’administration et de la modernisation ; François Loos, Président du conseil d’administration de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ; Véronique Malbec ; directrice des services judiciaires ; Bertrand Maréchaux, directeur de l’Agence nationale des titres sécurisés ; Henri Masse, directeur de l’administration pénitentiaire ; Denis Maugars, président-directeur général de l’Office national d’études et de recherches aérospatiales ; Véronique Mély, directrice du service d’information du gouvernement ; Jean-Marc Michel, directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature ; Marc Mortureux, directeur de l’Agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ; François-Daniel Migeon, directeur général de la modernisation de l’État ; Richard Monnereau, directeur des sports ; Jean-François Monteils, secrétaire général du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie ; Jean-Louis Mucchielli, directeur général de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle ; Julien Nizri, directeur général du Centre national pour le développement du sport ; Jean-Paul Palomeros, chef d’état-major de l’armée de l’air ; Xavier Patier, directeur de l’information légale et administrative ; amiral Christian Pénillard, directeur général des systèmes d’information et de communication au ministère de la Défense ; Jean-Yves Perrot, président du conseil d’administration du Musée national de la Marine ; Annie Podeur, secrétaire générale du Conseil économique, social et environnemental ; Philippe Rouault, délégué interministériel aux industries agroalimentaires et à l’agro-industrie ; Jacques Roudière, directeur des ressources humaines du secrétariat général pour l’administration au ministère de la Défense ; Jean-Louis Rouquette, inspecteur général des finances ; Laurent Tapadinhas, directeur de la recherche et de l’innovation au Commissariat général au développement durable, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie ; Pierre Sallenave, directeur général de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine ; Michel Sappin, chef du service de l’inspection générale de l’Administration ; Sophie Thibault, préfète de la Corrèze ; Charles de Batz de Trenquelléon, directeur général de l’établissement public d’insertion de la défense ; Laurent Vallée, directeur des affaires civiles et du Sceau ; Jean-François Verdier, directeur général de l’administration et de la fonction publique ; Pascal Viné, directeur général de l’Office national des forêts ; Gérard Vitry, directeur central du service d’infrastructure de la défense au secrétariat général pour l’administration au ministère de la Défense ; Emmanuelle Wargon, secrétaire générale des ministères chargés des Affaires sociales ; Marion Zalay, directrice générale de l’enseignement et de la recherche au ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt

Mercredi 4 juillet

Ouverture au public : 9h00

10h00 – Conférences

10h00 – Usager 2.0 versus Agent 2.0
Pour les agents de l’État, les systèmes d’information sont désormais totalement intégrés à leur organisation métier. Comment la dématérialisation des échanges, les solutions de mobilité ou les réseaux sociaux peuvent rénover leur environnement de travail en intégrant plus fortement le profil de chaque usager ? Objectif : créer une “intimité 2.0” à la base d’un service public personnalisé de qualité.
Bruno Valet, associé “secteur public”, Kurt Salmon
Emmanuel Spinat, responsable de la division technique à l’Agence pour l’informatique financière de l’État
Gilles Mirieu de Labarre, directeur adjoint, direction interministérielle des systèmes d’information et de communication de l’État
Serge Puccetti, directeur de la communication, direction des douanes et des droits indirects

10h30 – Très haut débit : usages et services publics de demain
Le déploiement de réseaux très haut débit (FTTH pour “Fiber To The Home”) en France ne pourra se faire sans la coopération de tous les acteurs : investissements privés et publics doivent efficacement se conjuguer pour déployer ces réseaux harmonieusement, afin de répondre aux attentes des Français en matière de futurs usages et de créer les services publics en ligne de demain.
Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales, Orange
Yves Rome, sénateur de l’Oise, président du conseil général de l’Oise
Pierre Hérisson, sénateur de Haute-Savoie, membre de la commission du dividende numérique

11h00 – Optimiser la relation au citoyen grâce aux TIC
Réseaux sociaux, portails, sites de télédéclaration… permettent désormais une forte personnalisation des échanges avec les citoyens et contribuent à l’amélioration du service public en le rendant plus accessible et réactif. Comment, avec l’adhésion de leurs agents, les administrations peuvent-elles mieux tirer parti des nouveaux usages induits par les “TIC” dans le respect des contraintes réglementaires et économiques, tout en se préservant de la fraude ?
Philippe Pressard, directeur “marché administration”, Jouve
Marie-Christine Bock, responsable “grands comptes secteur public”, Jouve
Préfet Bertrand Maréchaux, directeur de l’Agence nationale des titres sécurisés
Catherine Briat, directrice du département “Communication et nouveaux médias”, Institut français

11h30 – Conférence

11h30 – Dématérialiser pour un meilleur service public
Une démarche de dématérialisation bien organisée doit permettre d’assurer une accessibilité permanente à une information actualisée au double bénéfice des conditions de travail des agents et du service rendu aux administrés. À partir de l’expérience de Pôle emploi et d’autres acteurs publics, quelles sont les pistes d’amélioration d’un service public qui se doit désormais d’être proactif ?
Juan d’Alcantara, directeur du Développement du pôle secteur public et relations usagers, arvato
Maxime Gauthier, chef du service de la gestion fiscale, direction générale des finances publiques
Gilles Collet, responsable des achats de la DSI, Pôle emploi

12h30 – Conférence de presse de l’Association des régions de France

Les présidents de région présenteront leurs propositions pour le nouvel acte de décentralisation.

Seront présents :

Alain Rousset, président de l’Association des régions de France et du conseil régional d’Aquitaine ; Laurent Beauvais, président du conseil régional de Basse-Normandie ; François Bonneau, président du conseil régional du Centre ; Jean-Paul Denanot, président du conseil régional du Limousin ; Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Franche-Comté ; Claude Gewerc, président du conseil régional de Picardie ; Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d’Île-de-France ; Martin Malvy, président du conseil régional de Midi-Pyrénées ; Philippe Richert, président du conseil régional d’Alsace ; René Souchon, président du conseil régional d’Auvergne.

13h00-14h00 – Pause

14h00 – Conférence

14h00 – Accompagner les mutations économiques
Les organisations publiques doivent plus que jamais disposer d’outils d’anticipation pour accompagner les mutations économiques et favoriser des solutions aux impacts territoriaux socialement responsables. Retour d’expérience d’un dirigeant d’entreprise ayant bénéficié d’une opération d’accompagnement lancée par la sphère publique.
Michel Paolucci, associé, responsable “mutations économiques”, KPMG
Dominique Dida Juhel, chef du pôle “Mutations économiques”, responsable “intelligence économique”, conseil régional de Basse-Normandie

14h30-15h00 – Plénière

Alain ROUSSET,  président de l’Association des régions de France, président du conseil régional d’Aquitaine, député de la Gironde

15h00-15h30 – Talk

La fonction publique à l’heure de la rigueur

Jean-Marc Canon, secrétaire général de l’UGFF-CGT
Christian Grolier, secrétaire général de FO Fonction publique
Bernadette Groison, secrétaire générale de la Fédération syndicale unitaire

15h30 – Conférence

15h30 – Comment développer la RSO du secteur public ?
Le décret relatif aux obligations de transparence en matière sociale et environnementale a été publié le 24 avril 2012, permettant l’entrée en vigueur de la loi “Grenelle II”. Quelles obligations cette loi comporte-t-elle ? Quel impact pour le secteur public ? Quels outils mettre en œuvre pour produire un reporting conforme à la loi ?
Jean-Baptiste de Sachy, responsable offre pilotage pour le secteur public, Oracle
Patrick d’Humières, président de l’Institut RSE management
Nicole Vernaz, animatrice du Club développement durable des établissements et entreprises publics, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

16h00 – Gouvernance et développement durable 3.0
Les technologies développement durable 3.0 peuvent aider les organisations publiques à promouvoir la gouvernance du développement durable. Comment transformer ce développement durable en opportunité de réduction des coûts ? Évaluation, reporting, aide à la décision, découvrez des outils pour construire un État “écocompétitif” ?
Jean-Pierre Ullmo, vice-président “solutions”, CA Technologies
Gilles Berhault, président du Comité 21, président d’Acidd (Association communication information pour le développement durable)

Les ARS sont désormais prêtes à mettre en œuvre leurs plans stratégiques. Une phase de leur développement qui passe par une bonne définition des rôles entre siège et directions territoriales mais aussi par la gestion de leurs projets de territoire. L’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) accompagne cette transition à travers un programme d’appui méthodologique. Retours d’expériences nationales et focus sur les avancées de la région Midi-Pyrénées.
Xavier Fos, senior manager, conseil secteur public, santé, Deloitte Conseil
Christian Anastasy, directeur général de l’Agence nationale d’appui à la performance
Xavier Chastel, directeur général de l’agence régionale de santé de Midi-Pyrénées

16h30 – La communication dans le management public
Désormais, la communication s’impose comme un champ d’action et une fonction de management à part entière, une véritable compétence à partager entre les managers, un état d’esprit et une pratique qui conditionnent l’efficacité quotidienne de l’organisation et des personnels. Dans son management quotidien, aucune organisation publique ne peut – ou ne devrait – faire l’économie d’une prise en compte de la communication comme dimension intrinsèque de son fonctionnement et de sa stratégie. Comment y parvenir ?
Bernard Candiard, directeur général du Crédit municipal de Paris
Bernard Emsellem, directeur général délégué “écomobilité”, SNCF

Rencontre avec Alain Bénichou, président d’IBM France

18h00 – Talk

Libérer les administrations !

Guillaume Boudy, secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication
Olivier Schrameck, président de la section du rapport et des études du Conseil d’État
Emmanuelle Wargon, secrétaire générale des ministères chargés des Affaires sociales

18h30-21h00 – Soirée des think tanks

L’occasion d’explorer les pistes pour un renouveau du service public.

Ouverture par Jean-Paul DELEVOYE, président du Conseil économique, social et environnemental

Suivies de l’intervention de :

§ L’Institut de l’entreprise
Frédéric Monlouis-Félicité,
délégué général de l’Institut de l’entreprise

§ La Fondation Gabriel-Péri
Michel Maso, 
directeur de la Fondation Gabriel-Péri

§ La Fondation Ifrap
Agnès Verdier-Molinié, 
directrice de la Fondation Ifrap

§ La Fondation Jean-Jaurès
Matthias Fekl,
député du Lot-et-Garonne

§ Terra Nova
Thomas Chalumeau, 
membre fondateur de Terra Nova

§ L’Institut Montaigne
Laurent Bigorgne, directeur de l’Institut Montaigne

§ La Fondation Concorde
Michel Rousseau,
président de la Fondation Concorde et contrôleur général économique et financier au ministère de l’Économie

§ La Fondation pour l’innovation politique
Dominique Reynié, directeur général et chercheur associé au Centre d’études de la vie politique française

§ L’institut Thomas More
Gérard Dussillol, 
expert associé, Institut Thomas More

§ La Fondation Res Publica
Patrick Quinqueton
, administrateur et délégué général de la section sociale au Conseil d’État

Jeudi 5 juillet

Ouverture au public : 8h30

9h30 – Conférences

9h30 – Optimiser la gestion de ses risques
En France, la fraude fiscale et sociale est estimée à près de 40 milliards d’euros par an. Dans ce contexte, un certain nombre d’organismes publics, en mettant en œuvre des solutions informatiques d’analyse de risques, ont démontré que des résultats tangibles et rapides pouvaient être dégagés. Comment une administration peut-elle tirer parti de son patrimoine d’information pour optimiser la gestion de ses risques ? Illustration à travers 3 scenarii où les solutions informatiques permettent une meilleure exploitation de l’information pour mieux maîtriser les risques.
Pierre Lhoste, business development leader, “secteur public”, IBM
Nicolas Samson, conseil en méthodologie, IBM

10h00 – Comment choisir son cloud ?
Cloud privé, public, communautaire : quelle solution choisir ? Face aux projets de cloud public Andromède et leurs offres Infrastructure as a Service (IaaS) et Platform as a Service (PaaS) montées dans le cadre des investissements d’avenir du grand emprunt, la Dila et la DGME présentent leurs solutions privées et/ou communautaire de type G-cloud. L’occasion de nous faire partager leurs expériences d’incubateur et d’opérateur informatique pour le compte des administrations d’État.
Erick Jan Vareschard, directeur “secteur public”, Cisco
Jean-François Imokrane, directeur des systèmes d’information, direction de l’information légale et administrative
Marc Delafosse, responsable des plates-formes d’hébergement au département “Projets d’administration électronique”, direction générale de la modernisation de l’État (DGME)

10h30 – Innovation et relation citoyen
En dépit de nombreuses initiatives utilisant l’apport des TIC, d’innombrables possibilités de combiner amélioration du service et réduction des dépenses s’offrent encore aux services publics. Comment surmonter freins culturels et appréhensions en matière de données personnelles pour accélérer ce formidable phénomène de rénovation de la relation citoyenne ?
Ivan Bertrand, responsable de l’innovation, Logica Business Consulting
Cédric Verpeaux, responsable du pôle “Ville numérique et durable”, Caisse des dépôts et consignations
Pascale Luciani-Boyer, maire adjointe, ville de Saint-Maur-des-Fossés, présidente de la commission TIC de l’Association des maires d’Île-de-France, administratrice de l’Agence numérique Île-de-France “La Fonderie”

11h00 – Talk

Doit-on fusionner les trois fonctions publiques ?

Jean-François Verdier, directeur général de l’administration et de la fonction publique
Pascal Pavageau, secrétaire confédéral Force ouvrière

11h30 – Conférence

11h30 – Direction du patrimoine, une fonction évolutive
Entre gestion du quotidien et vision prospective de l’évolution de son patrimoine, la gestion du patrimoine se complexifie. Quels outils et méthodes adopter pour disposer d’un immobilier performant et optimisé à long terme ? Comment un système d’information patrimoniale efficace permet-il de disposer d’une vision réelle des forces et des faiblesses de son patrimoine ?
Marie-Claude Santon, senior manager, Algoé
Christian Cleret, directeur immobilier du groupe Poste Immo
Lionel Vinour, directeur de la logistique et du patrimoine immobilier, université de Poitiers
Dominique Figeat, délégué ministériel à l’action foncière et immobilière, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

12h00 – Talk

Conflits d’intérêts, cumul des mandats : comment redonner confiance dans l’action publique ?

Olivier Dord, professeur de droit, université Paris-Ouest Nanterre-La Défense
Chantal Jouanno, sénatrice UMP de Paris
Barbara Pompili, députée EELV de la Somme

12h30 – Plénière

Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes

“L’équation budgétaire sera difficile à résoudre, plus difficile qu’envisagé en raison de la dégradation de la conjoncture.”

Didier Migaud, le 2 juillet, lors de la présentation de l’audit demandé par François Hollande et Jean-Marc Ayrault sur les finances françaises.

13h00-14h00 – Pause

14h00 – Conférences

14h00 – Quand l’innovation dope la performance publique
De la mobilité aux applications à la demande, les innovations envahissent le quotidien des administrés et des administrations. Résultat : plus de proximité avec l’usager mobile et plus de collaboration. Comment l’innovation permet-elle d’accompagner de nombreuses transformations majeures du secteur public ? Comment mettre l’innovation au service de la performance publique ?
Thierry Pierre, directeur “Business Development”, SAP France
Joël Blondel, directeur général de l’administration générale et de la modernisation des services

14h30 – Donner de la valeur aux données avec l’open data de deuxième génération
L’ouverture du site Data.gouv.fr et le lancement de Dataconnexions ont amorcé la communication autour de l’open data, mais les collectivités locales se sont emparées de ce nouvel outil de valorisation de leur territoire et de transparence de leur action en précurseurs. Sous l’action conjointe de l’État et des collectivités territoriales, 2012 sera l’année du décollage du phénomène open data en France. Quels enseignements tirer de ses premiers développements ? Comment État et collectivités doivent-ils s’organiser pour favoriser la création de nouveaux services en ligne conçus à partir de données publiques ?
Marc Ribes, responsable “programme open data”, Orange Business Services
Thomas Saint-Aubin, chef du bureau “Stratégie éditoriale”, ministère de la Justice
Jean-Philippe Clément, chargé de mission TICC et innovation, secrétariat général de Paris
Alexandre Quintard-Kaigre, chargé de mission, Etalab

14h30 – Cybermenace sur les organisations publiques
Face à la multiplication des intrusions dans les organismes publics, une approche globale de la sécurité couvrant de multiples périmètres – applications, réseau, infrastructures, datacenters, etc. – est désormais indispensable. Quels sont les outils, les processus et la gouvernance nécessaires à adopter pour faire face à ces nouveaux défis ?
Wilfried Grommen, responsable de la stratégie technologique, HP
Général David Galtier, directeur des opérations et de l’emploi, direction générale de la gendarmerie nationale
Florent Chabaud, fonctionnaire de sécurité à la direction générale des systèmes d’information et de communication, ingénieur en chef de l’armement, ministère de la Défense

15h00 – À l’heure de la performance
Pression budgétaire et évolution des politiques publiques obligent à redéfinir les périmètres, à mutualiser, à rationaliser… Quelles sont les approches pour converger vers un modèle d’organisation assurant une performance pérenne des services ?  Sur quels critères fonder cette performance en matière sociale et en termes de développement des filières locales.
Gilles de Chassey, senior manager “secteur public”, Logica Business Consulting
Jean-Marc Coffin, commissaire général, directeur central du service du commissariat des armées
Général de corps d’armée Philippe Got, chef de la mission pour la coordination de la réforme, ministère de la Défense
Nicolas Mohr, directeur général, médiation des relations interentreprises industrielles et de la sous-traitance, ministère du Redressement productif

15h30 – Talk

Pour ou contre un pilotage central de la dépense publique ?

Karine Berger, députée des Hautes-Alpes
François Ecalle, économiste, chargé de cours à l’université Paris-I en finances publiques

16h00 – Conférences

16h00 – Tuer ses applications pour optimiser son budget
Trop souvent, les nouvelles applications s’empilent sur les anciennes, créant à la longue un mille-feuille applicatif complexe, opaque et coûteux. Comment rationaliser son patrimoine applicatif ? Comment tuer une application au rapport bénéfice-coût insuffisant, tout en respectant les contraintes légales, sans que ce “décommissionnement” soit lui-même source de complexité inutile ?
Jacques Padioleau, directeur des ventes IIG, EMC France
Amiral Christian Pénillard, directeur général des systèmes d’information et de communication, ministère de la Défense
Ingénieur en chef de l’armement Reynald Rasset,
sous-directeur “maîtrise des applications”, ministère de la Défense

16h30 – Industrialiser la détection et la gestion de la lutte antifraude
Performance de la collecte des taxes, impôts et cotisations, juste allocation des prestations sociales, optimisation du ciblage des contrôles. Découvrez les enjeux et les défis à relever pour améliorer la performance du dispositif antifraude de l’État.
Florence Giuliano, directrice “stratégie fraude”, SAS
Paul Vincke, président de l’EHFCN (European Healthcare Fraud and Corruption Network)
Dierk Op’t Eynde, expert BI, service public fédéral finance, Belgique

16h30 – Une déclaration pour remplacer toutes les autres : les conditions de réussite
La future déclaration sociale nominative (DSN), actée par la loi Warsmann de 2012, figure parmi les grands projets de modernisation de la sphère publique. Comment, progressivement à partir de 2013, organiser le remplacement de toutes les déclarations sociales, notamment des entreprises, par une déclaration unique issue de leurs logiciels de paye pour arriver à une généralisation obligatoire en janvier 2016 ?
Jean-Louis Buhl, directeur de la maîtrise d’ouvrage stratégique de la Déclaration sociale nominative
Élisabeth Humbert-Bottin, directrice générale du GIP-MDS
Véronique Brousse, directrice de la maîtrise d’ouvrage de la Caisse nationale d’assurance vieillesse
François Hiébel, directeur de la maîtrise d’ouvrage de l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale

17h00 – L’intelligence sociale, source de performance durable
Éviter le rejet a priori de la réforme et du changement, fédérer, impliquer le corps social autour de projets solides recueillant l’adhésion de tous sont devenus essentiels. Comment développer la responsabilité individuelle et collective utile au bon fonctionnement d’un collectif ? L’intelligence sociale est devenue la clé de la transformation et de la performance à long terme des organisations.
Pierre Farouz, directeur des ressources humaines, Oracle, membre de ODISSée
Jean-François Chantaraud, sociologue, spécialiste de la démocratie participative et du management, directeur général de l’Observatoire du dialogue et de l’intelligence sociale (Odis)

18h00-21h00 – Soirée des nominés aux Victoires des acteurs publics

“Les Victoires de tous ceux qui agissent au quotidien pour assurer un service public de qualité.”

Pour encourager ce mouvement dans l’État, les collectivités et à l’hôpital, la rédaction d’Acteurs publics honore chaque année ceux qui agissent sur le terrain.

Comments are closed.